Agrégateur de flux

Concerts en dehors du collectif - Octobre 2022

Muzzix - jeu, 29/09/2022 - 15:05

Les projets foisonnent du côté des artistes de Muzzix : chaque mois, de nombreuses collaborations ont lieu en dehors du collectif. Retrouvez ci-dessous une liste non-exhaustive des concerts des musiciens et musiciennes du collectif durant le mois d'octobre 2022.

- 29.09 | Christian Pruvost | Ensemble Dedalus joue Occam Oceam de Eliane Radigue | ZiMMT, Leipzig (Allemagne)
- 01.10 | Stefan Orins | Ten Worlds | Centre Culturel de Lesquin (59)
Stefan Orins (piano, compositions), Karine Gobert (lead vocal, lyrics), François Taillefer (vocal, percussions), Pascal Lovergne (basse accoustique)
- 14.10 | Sakina Abdou | Red Desert Orchestra "Eurythmia" | Le 106, Rouen (76)
- 15.10 | Sakina Abdou | Red Desert Orchestra "Eurythmia" | Jazzèbre, Perpignan (66)
- 18.10 | Sakina Abdou | Moger Orchestra - Atlantique Jazz Festival | Mac Orlan, Plages Magnétiques (scène nomade de musique libre), Brest (29)
- 18.10 | Sakina Abdou | Rencontre de l'imprévu - Atlantique Jazz Festival | Salle du Clous, Plages Magnétiques (scène nomade de musique libre), Brest (29)
Rencontre entre Céline Rivoal (accordéon), Sakina Abdou (clarinette et saxophone) et Tom Malmendier (batterie)
- 19.10 | Christian Pruvost | Rencontre de l'imprévu - Atlantique Jazz Festival | Salle du Clous, Plages Magnétiques (scène nomade de musique libre), Brest (29)
Rencontre entre Frédéric B. Briet (contrebasse), Morgane Carnet (saxophone), Fred Frith (guitare), Christelle Séry (guitare) et Christian Pruvost (trompette)
- 20.10 > 22.10 | Christian Pruvost | Uppercut Festival | La Fabrique Pola, Paris (75)
- 20.10 | Sakina Abdou | Red Desert Orchestra "Eurythmia" | Studio de l'Ermitage, Paris (75)
- 21.10 > 23.10 | Sakina Abdou | Remplacement pour le spectacle Pic avec le Surnatural Orchestra | Auch (32)
- 28.10 | Sakina Abdou | Grand Sorcier et Pensées Rotatives | Théâtre Municipal Berthelot Jean-Guerrin, Montreuil (93)

Catégories: Résidents

Did it again - Toc

Muzzix - jeu, 29/09/2022 - 12:26

Pour le 15e anniversaire du trio, TOC sort un album avec 4 disques sous le nom Did it again !

Depuis ses débuts, le trio ne vit que par la confrontation à son public. La joie et l'énergie des retrouvailles après la crise sanitaire participent à la construction instantanée d'une musique brute et sans concession. Les obsessions compulsives, la fougue répétitive et les polyrythmies bruitistes et déstructurées sont toujours présentes.

C'est à la malterie, pendant un concert, qu'a été enregistré en live le premier disque de Toc, Le Gorille, sorti en 2009 et dont les stocks avaient été complètement épuisés. Il est réédité pour être l'un des 4 disques de ce nouvel album. Les 3 autres disques sont des exclusivités obsessionnelles et compulsives, tous enregistrés en 2021 durant des concerts-live. Les quatre CDs illustrent 15 années d'activisme d'un trio hors norme, où tout mais aussi rien n'a véritablement changé…

L'album avec ses 4 disques est disponible sur Circum-Disc :
- Dragon (enregistré le 2 octobre 2021 au Spontaneous Music Festival)
- Lumen (enregistré le 6 octobre 2021 au Lumen à Budapest)
- Base (enregistré le 10 octobre 2021 à la malterie à Lille)
- Le Gorille (enregistré le 28 février 2009 à la malterie à Lille)

Jérémie Ternoy (Fender Rhodes, piano basse), Ivann Cruz (guitare électrique), Peter Orins (batterie)

Crédit : Pochette © Jérôme Minard
Did it again

Catégories: Résidents

LUN19h - Vox Copuli

Muzzix - mer, 28/09/2022 - 13:44

Vox Copuli est un duo qui a pour effet, tout en utilisant les techniques du chant, de rendre la voix la moins reconnaissable possible, par le biais de sa transformation électronique en boucles, en sons déformés, en ralentis ou en accélérés. La musique part donc de la voix, s'appuyant parfois sur un texte, qui finit par disparaître sous les brouillages électriques, ou parfois sur une mélopée, qui peut se répéter à l'infini, et se démultiplier en chorale imaginaire.

Puisant ses ressources dans des traditions plus orientales que grégoriennes, la musique peut atteindre un état de flottement proche de la transe, ou bien se mettre à crépiter en feu d'artifices sonores. Chaque concert est l'occasion d'une aventure, qui a beaucoup à voir avec l'acoustique du lieu choisi.

Claude Colpaert (voix), Fred Loisel (électronique)

Les LUN19h

Cartes blanches laissées aux musiciens et musiciennes du collectif, les LUN19h prennent la forme de laboratoires, expérimentations, répétitions publiques et autres surprises. Ils sont l'occasion pour les musiciens de laisser libre court à leur imagination, de proposer des projets sans lendemain ou au contraire de tester de nouveaux objets artistiques face à une audience. Ces rendez-vous sont l'occasion de découvrir d'autres projets et univers que ceux habituellement portés par le collectif, en profitant d'une soirée musicale à petit prix !

Informations pratiques

Tarif unique : 3€
La malterie : 250 bis bd Victor Hugo à Lille (59) | M° Porte des Postes ou Wazemmes
Ouverture des portes : 19h | Début du concert : 19h30
Renseignements et réservations : resa@muzzix.info / 09 50 91 01 72

La malterie est un lieu de cercle privé, une carte d'adhérent d'1€ est à acheter lors de la première venue. Valable une saison, elle donne accès aux concerts, rencontres, ateliers, performances, expos…
La malterie accepte les crédits-loisirs.

Vox Copuli Crédit photo : © DR
Catégories: Résidents

LUN19h - deux ( ) + Guorn invite David Frimas

Muzzix - mer, 28/09/2022 - 13:34
deux ( )

deux ( ) est un projet consacré à l'interprétation de pièces expérimentales (de l'École de New York à aujourd'hui) et à l'improvisation libre. Cette démarche fait la part belle aux sons de l'environnement et aux phénomènes acoustiques naturels, considérés avec autant de soin que les sons instrumentaux traditionnels.

Barbara Dang (piano, objets, électronique), Gordon Pym (objets, électronique)

Guorn invite David Frimas

Guorn, duo de Peter Orins et Patrick Guionnet, invite David Frimas pour former un trio inédit qui n'attend qu'une chose : expérimenter et improviser.
Musicien bricoleur, David Frimas s'est engagé depuis plus d'une dizaine d'années dans le détournement de circuits de divers appareils, jouets et autres bibelots électroniques, notamment avec le groupe Toys'R Noise.

Patrick Guionnet (voix), Peter Orins (batterie), David Frimas (électronique)

Les LUN19h

Cartes blanches laissées aux musiciens et musiciennes du collectif, les LUN19h prennent la forme de laboratoires, expérimentations, répétitions publiques et autres surprises. Ils sont l'occasion pour les musiciens de laisser libre court à leur imagination, de proposer des projets sans lendemain ou au contraire de tester de nouveaux objets artistiques face à une audience. Ces rendez-vous sont l'occasion de découvrir d'autres projets et univers que ceux habituellement portés par le collectif, en profitant d'une soirée musicale à petit prix !

Informations pratiques

Tarif unique : 3€
La malterie : 250 bis bd Victor Hugo à Lille (59) | M° Porte des Postes ou Wazemmes
Ouverture des portes : 19h | Début du concert : 19h30
Renseignements et réservations : resa@muzzix.info / 09 50 91 01 72

La malterie est un lieu de cercle privé, une carte d'adhérent d'1€ est à acheter lors de la première venue. Valable une saison, elle donne accès aux concerts, rencontres, ateliers, performances, expos…
La malterie accepte les crédits-loisirs.

deux () Crédit photo haut : © Ugo Ponte | Crédit photo bas : © Philippe Lenglet Guorn
Catégories: Résidents

LUN19h - François Ella-Meyé solo

Muzzix - mer, 28/09/2022 - 12:59

Musicien de jazz et de musique improvisée faisant partie, entre autres, du Valhalla Trio, François Ella-Meyé aura carte blanche à la malterie pour performer son solo. En 2021, deux albums du solo de François Ella-Meyé enregistrés à la malterie sont parus et sont disponibles sur Bandcamp.

François Ella-Meyé (piano)

Les LUN19h

Cartes blanches laissées aux musiciens et musiciennes du collectif, les LUN19h prennent la forme de laboratoires, expérimentations, répétitions publiques et autres surprises. Ils sont l'occasion pour les musiciens de laisser libre court à leur imagination, de proposer des projets sans lendemain ou au contraire de tester de nouveaux objets artistiques face à une audience. Ces rendez-vous sont l'occasion de découvrir d'autres projets et univers que ceux habituellement portés par le collectif, en profitant d'une soirée musicale à petit prix !

Informations pratiques

Tarif unique : 3€
La malterie : 250 bis bd Victor Hugo à Lille (59) | M° Porte des Postes ou Wazemmes
Ouverture des portes : 19h | Début du concert : 19h30
Renseignements et réservations : resa@muzzix.info / 09 50 91 01 72

La malterie est un lieu de cercle privé, une carte d'adhérent d'1€ est à acheter lors de la première venue. Valable une saison, elle donne accès aux concerts, rencontres, ateliers, performances, expos…
La malterie accepte les crédits-loisirs.

François Ella-Meye Crédit photo : © Philippe Lenglet
Catégories: Résidents

LUN19h - Pool Adjock

Muzzix - lun, 26/09/2022 - 10:15

Après un premier concert proposé en octobre 2021 à la malterie, le trio Pool Adjock revient pour un set de free rock funk metal noise.

Gaëlle Debra (basse et voix), Frédéric L'Homme (batterie) et David Bausseron (guitare performative et objets)

Les LUN19h

Cartes blanches laissées aux musiciens et musiciennes du collectif, les LUN19h prennent la forme de laboratoires, expérimentations, répétitions publiques et autres surprises. Ils sont l'occasion pour les musiciens de laisser libre court à leur imagination, de proposer des projets sans lendemain ou au contraire de tester de nouveaux objets artistiques face à une audience. Ces rendez-vous sont l'occasion de découvrir d'autres projets et univers que ceux habituellement portés par le collectif, en profitant d'une soirée musicale à petit prix !

Informations pratiques

Tarif unique : 3€
La malterie : 250 bis bd Victor Hugo à Lille (59) | M° Porte des Postes ou Wazemmes
Ouverture des portes : 19h | Début du concert : 19h30
Renseignements et réservations : resa@muzzix.info / 09 50 91 01 72

La malterie est un lieu de cercle privé, une carte d'adhérent d'1€ est à acheter lors de la première venue. Valable une saison, elle donne accès aux concerts, rencontres, ateliers, performances, expos…
La malterie accepte les crédits-loisirs.

Crédit photo : © Philippe Lenglet
Catégories: Résidents

Peter Orins - ZCLAM !

Muzzix - mer, 14/09/2022 - 14:30

Le percussionniste Peter Orins participe au festival ZCLAM !, organisé par Share, du vendredi 16 au dimanche 18 septembre 2022 à Anis Gras - le Lieu de l'Autre à Paris.

Il joue le vendredi 16 à 19h avec Sofia KAKOURI (Zonneklopper - trompette, performance), João ALMEIDA (OSSO Collective - trompette) et François MELLAN (LFDS – sousaphone) ; et également le samedi 17 à 19h avec Sofia KAKOURI (Zonneklopper - trompette, performance), Nicolas SOUCHAL (LFDS - trompette), Paulo CHAGAS (Zpoluras - saxophone, hautbois, flûte), Nana Pi AABO-KIM (Barefoot - saxophone) et Jonathan AARDESTRUP (The Community - double basse).

Plus d'infos sur l'événement Facebook

© Philippe Lenglet
Catégories: Résidents

David Bausseron - Municipal Bal

Muzzix - lun, 12/09/2022 - 15:09

David Bausseron joue au Municipal Bal le samedi 24 septembre 2022. Il s'agit d'un événement organisé chaque samedi depuis 30 ans par les habitants et habitantes de Clairvoie-sur-Lembron.

Informations pratiques
Tout public
Tarif : Gratuit
Début : 20h
Durée : 3h


© Pidz

Catégories: Résidents

Tables rondes sur la diversité musicale

Muzzix - ven, 09/09/2022 - 11:36

Muzzix, La Briqueterie et la malterie, en partenariat avec Futurs Composés, organisent deux tables rondes sur la diversité musicale les 7 octobre à Amiens et 22 novembre à Lille. Elles s'adressent en premier lieu aux professionnels et professionnelles oeuvrant dans le secteur des musiques actuelles (lieux spécialisés et pluridisciplinaires), mais sont ouvertes à toutes les oreilles curieuses !

La réservation est conseillée. Vous pouvez vous inscrire à l'une et/ou l'autre des tables rondes en complétant ce formulaire.

La diversité musicale est-elle une prise de risque ?

Le vendredi 7 octobre 2022 de 14h30 à 18h à la Briqueterie à Amiens
Avec Anouchka Charbey, directrice du Théâtre de Vanves, scène conventionnée d'intérêt national "Art et création" pour la Danse et les écritures contemporaines à travers les arts / Michèle Paradon, directrice artistique de l'Arsenal - Cité Musicale de Metz / Alexandre Pierrepont, anthropologue et fondateur de The Bridge, réseau transatlantique pour le jazz et les musiques de création / Sandrine Piq, Conseillère musique à l'ONDA - Office National de Diffusion Artistique / Vincent Risbourg, chargé d'accompagnement à la Lune des Pirates, SMAC d'Amiens / Arnaud Rivière, musicien et programmateur du festival Sonic Protest à Paris. Modération : David Sanson (Hémisphère son).

Comment défendre une certaine diversité musicale ?

Le mardi 22 novembre 2022 de 14h30 à 18h à la malterie à Lille
Avec Cyril Jollard, directeur de La Soufflerie, scène conventionnée d'intérêt national "Art et création" de Rezé / Céline Liagre, directrice du Théâtre de l'Aventure à Hem / Alexandre Pierrepont, anthropologue et fondateur de The Bridge, réseau transatlantique pour le jazz et les musiques de création / Arnaud Rivière, musicien et programmateur du festival Sonic Protest à Paris / Elise Vanderhaegen, directrice du Grand Mix, SMAC de Tourcoing.

Ces tables rondes sont le fruit d'une collaboration entre le collectif Muzzix (Lille), La Briqueterie (Amiens) et la malterie (Lille), en partenariat avec Futurs Composés, et développé dans le cadre du contrat de filière Musiques actuelles en Hauts-de-France signé par l'État (DRAC Hauts-de-France), la Région Hauts-de-France, le Centre national de la musique (CNM) avec la participation de Haute Fidélité.

Tables rondes sur la diversité musicale
Catégories: Résidents

Sources

Muzzix - ven, 09/09/2022 - 08:34
Catégories: Résidents

Un petit goût de noisette, de fruits rouge et de chocolat amer : sortie aujourd’hui 19 août 2022

Vanyda - ven, 19/08/2022 - 10:43

UN PETIT GOUT DE NOISETTE TOME 3 AUJOURD’HUI 19 AOUT 2022 en libraire !!

couverture-noisette-3-petit

Suite et fin de cette série de courtes histoires d’amour où chacune à sa couleur et qui parfois se croisent, huit ans après la sortie du tome 1 ( pensé à l’époque comme un one shot, et puis… certaines idées, certains personnages ont creusé leur trou jusqu’à revenir sur le devant de la scène ;p)

Pour ce dernier volume, je me suis lancée de petits défis au niveau des couleur comme faire une histoire blanche (photo prise à l'arrache, sorry)

299654430_754814792252075_5935306017914118207_n

ou vert foncé ou marron (des couleurs pas facile).

299729995_844538849779216_6690226166839998011_n

 

Ou me suis fait plaisir avec une couleur vert émeraude,

299769935_5728907133810211_5094431063716922624_n

en réitérant le mélange orange/vert

page-10-leon-case1

J’avais aussi beaucoup d’envie de nature et de paysages, j’avais certaines images en tête depuis tellement longtemps (un moulin avec des coquelicots, des méduses sous l’eau, la montagne etc…)

299660105_1043101373075678_3504404985470075390_n

Côté histoires, j’ai eu la chance de retravailler avec certains collaborateurs du tome 1 : Abdé et Anne Duteurtre, qui ont été très conciliants et ont suivi mes demandes sur certains aspects du scénario heart Je suis super contente du résultat !

Et j’ai aussi eu le plaisir de travailler avec de nouvelles personnes :  Christopher, un de mes tout premier lecteur (avec L’immeuble d’en face en version fanzine) et le prolifique scénariste Loïc Clément ! ( on se connait aussi depuis des années !) C’était vraiment un plaisir de collaborer avec eux et de découvrir leurs histoires de "rencontre importante dans la vie" heartheart

Mes autres histoires sont comme habituellement, inspirée de faits réels (mon vécu ou celui de connaissances), passé à la moulinette Vanydienne.

J’ai pris beaucoup de plaisir à dessiner ces histoires, en particulier à continuer de découvrir l’aquarelle et ses possibilités. Surtout avec le papier Arches, et grâce à certaines expérimentations faites pendant les Inktober.

moutons

J’espère en tout cas que vous prendrez plaisir à retrouver les personnages que vous connaissez déjà et à découvrir les autres.

Pour ma part, je les quitte avec un petit pincement au coeur mais aussi avec le sentiment de terminer un cycle enclenché avec le tome 1.

Il y avait eu la période issue de beaux-arts avec L’immeuble d’en face, L’année du dragon et Celle que…, 3 série qui avaient été commencées avant même la fin de mes études (2002-2011) ( graphiquement période "trames" ou "colorisation à l'ordinateu"r)

Puis est venu le 2nd cycle mêlant histoires d’amour et quête de origines avec Un petit gout de noisette d’une part et Entre ici et ailleurs et Un Millions d’éléphants de l’autre ( + les collaborations avec F.Duprat sur l’année de la chèvre et avec Nico Hitori De sur Mia&CO) le tout étant très basé sur mon vécu et mes expériences (2010-2022) (période plutôt "lavis" ou "aquarelle")

Ce cylce se termine donc avec ce tome 3 de noisette, et je vais entamer une nouvelle période de ma vie professionnelle avec l’adaptation des romans La Passe-miroir de Christelle Dabos, qui va être un travail complètement nouveau pour moi ! (et où je vais pouvoir m’oublier un peu)

page-003

 Le travail d’adaptation ne m’est finalement pas complètement étranger puisque j’ai passé beaucoup de temps à adapter des histoires d’amour qu’on m’avait racontées, en bande dessiné. Par contre, dessiner du fantastique dans une époque qui n’est pas la notre est vraiment nouveau pour moi ! heart Et me mettre au service d’une histoire qui n’est pas la mienne et qui a déjà une communauté est un vrai challenge. Et c’est passionnant ! Je prends un plaisir immense à dessiner cet univers, et les échanges avec Christelle (qui suit la réalisation de la Bd de près) sont très riches (et drôle) heartheart

La fin de noisette 3 marque aussi la fin de ma collaboration (temporairement j’espère) avec les éditions Dargaud Benelux qui m’éditent depuis 15 ans maintenant. Les romans La passe-miroir étant publié chez Gallimard jeunesse, ce sont les éditions Gallimard Bd qui vont éditer la BD ( et à raison de 2 ans par tome de Bd, ça fera environ 8 ans pour arriver au bout des 4 tomes).

J’ai apprécié la confiance et la grande liberté que mes éditeurs chez Dargaud m’ont accordée durant ces années. J’ai pu m’exprimer sur les sujets de mon choix et dans un format qui me correspondait parfaitement… je les en remercie beaucoup ! Et j’espère pouvoir y revenir ensuite ! ( dans l’idéal avec une sorte de suite à Entre ici et ailleurs, mais d’ici là les choses (et le monde) auront peut-être encore tellement changé.)

Sur un plan plus personnel, ce nouveau cycle s’accompagne aussi d’une nouvelle maison (après avoir passé 14 ans (et beaucoup de travaux) dans la précédente) et on va sortir de la période petite enfance, le petit rentrant à l’école en septembre ( fini l’allaitement, fini la crèche, fini les couches (<-on espère)…) et on espère pouvoir retrouver un rythme de vie/travail un peu moins cahotique ! ^_^' (un GRAND merci à Gaspard Noël, mon conjoint, qui a mis sa carrière en stand by ces dernières années en s'occupant des enfants pour que je puisse continuer à avancer dans mes bds heart)

(En faisant cet article sur mon site, je m'apperçois qu'il y en a 50 en brouillon, qui attendent d'être publié, il faudra que je fasse ça un jour ! ^_^' Et pardon si cet article est bourré de faute ou moyennement bien structuré, c'est ça ou il va finir en brouillon comme les autres ^^')

 

Catégories: Résidents

LUN19h - Dead Dead Gang

Muzzix - mer, 27/07/2022 - 15:53

Dead Dead Gang est né de l'envie du batteur Peter Orins d'écrire un répertoire musical inspiré du roman Jérusalem d'Alan Moore, paru en 2016.

Véritable récit-monde, démesuré et monumental, par la taille et le temps, ce livre est une expérience en lui-même : celle de l'espace géographique car on se concentre sur une ville examinée sous tous les points de vue ; celle de la dimension temporelle car on traverse plus de 2000 ans d'histoire qui se superposent et s'enchevêtrent ; et finalement celle de ce rapport espace-temps qui finit par transformer la ville en la somme de toutes les villes qu'elle a été depuis sa fondation, et qui n'oublie pas toutes les histoires humaines qui la composent.

Ce projet a eu l'occasion de se développer à l'occasion de plusieurs LUN19h à la malterie en 2022. Le 12 septembre sera la dernière étape de travail avant la création prévue pour le festival Muzzix & Associés 2022.

Peter Orins (batterie), Maryline Pruvost (voix et harmonium), Barbara Dang (piano), Gordon Pym (objets, électronique)

Les LUN19h

Cartes blanches laissées aux musiciens du collectif, les LUN19h prennent la forme de laboratoires, expérimentations, répétitions publiques et autres surprises. Ils sont l'occasion pour les musiciens de laisser libre court à leur imagination, de proposer des projets sans lendemain ou au contraire de tester de nouveaux objets artistiques face à une audience. Ces rendez-vous sont l'occasion de découvrir d'autres projets et univers que ceux habituellement portés par le collectif, en profitant d'une soirée musicale à petit prix !

Informations pratiques

Tarif unique : 3€
La malterie : 250 bis bd Victor Hugo à Lille (59) | M° Porte des Postes ou Wazemmes
Ouverture des portes : 19h | Début du concert : 19h30
Renseignements et réservations : resa@muzzix.info / 09 50 91 01 72

La malterie est un lieu de cercle privé, une carte d'adhérent d'1€ est à acheter lors de la première venue. Valable une saison, elle donne accès aux concerts, rencontres, ateliers, performances, expos…
La malterie accepte les crédits-loisirs.

Crédit photo : © Philippe Lenglet




Catégories: Résidents

ABDOU / DANG / ORINS / LESCENCE/GMATIQUE

Muzzix - dim, 10/07/2022 - 21:32

Un trio. Un saxophone. Un piano. Une batterie. Des notes. Du bruit. Des mélodies peut être. Répétitif sûrement. Des instruments détournés. Des sons purs. Des timbres retournés. Du relief, des arrières plans. Peut être des premiers plans aussi. Minimal. Mais plein. C'est végétal, humide, organique. C'est en suspens, en tension, tout en délicatesse. Le temps s'arrête, et passe.

Jouant sur des modes de jeu minimalistes et un volume sonore ultra réduit, Sakina Abdou, Barbara Dang et Peter Orins explorent les timbres et les techniques étendues de leurs instruments, jouent sur les différences de plans et de matières, brouillent l'image sonore.

Les trois musiciens sont des membres actifs du collectif lillois Muzzix, jouant ensemble dans différents projets tels que la Pieuvre, le Grand Orchestre de Muzzix, Moondog – Round The World of Sounds, Toc & The Compulsive Brass, Tombstones, etc…

Ayant étudié la flûte à bec (musique ancienne et contemporaine), puis le saxophone, on peut entendre Sakina Abdou dans le duo Bi-Ki ?, le Red Desert Orchestra d'Eve Risser, avec l'ensemble Dedalus ou encore en duo avec Raymond Boni. Pianiste de formation classique et jazz, l'univers sonore de Barbara Dang va de la musique expérimentale écrite à une musique improvisée. Elle joue en duo avec Sophie Agnel, avec l'ensemble Dedalus et développe un répertoire de musique expérimentale en solo. Peter Orins est un batteur de jazz et de musiques improvisées et expérimentales, il multiplie les projets et rencontres et joue notamment avec Satoko Fujii, Dave Rempis, Toc, etc…

Catégories: Résidents

Otto / Dances

Muzzix - dim, 10/07/2022 - 21:21

Le duo OTTO s'est formé autour d'une chaconne revisitée il y quelques années avant de s'aventurer dans les suites pour luth et violoncelle de J-S Bach.

C'est lors de son apprentissage de la guitare classique dans l'enfance qu'Ivann Cruz a approché certaines de ces compositions. Il décide alors de replonger dans ces enchevêtrements mélodiques en les confrontant aux ornements pulsés de Frédéric L'Homme. Ils reviennent de ce voyage temporel avec cette collection de 13 pistes plus ou moins mouvementées.

Entre quelques préludes pour accorder les fûts aux flux polyphoniques du maître du baroque tardif, ils réinventent librement dans ce premier disque quelques pas de danses électriques sur des bourrées tourmentées, des gigues rêveuses et autres allemandes exubérantes.

Les arrangements jouent avec malice et sans complexes sur les tensions entre le proche et le lointain : partitions de jeunesse et relecture contemporaine, compositions savantes et danses populaires, clarté mélodique et sonorités troubles, unité harmonique et pluralité rythmique.

Catégories: Résidents

La Pieuvre / 1999-2005

Muzzix - dim, 10/07/2022 - 21:20

Formée à Lille en 1999 par un collectif d'abord informel de musiciens improvisateurs désireux d'expérimenter une forme originale de pratique collective, La Pieuvre fédère une scène complexe et recèle de nombreux groupes aux effectifs plus réduits s'adonnant autant au rock et au jazz (dans leurs ramifications les plus free) qu'à la musique contemporaine, électronique ou sur bandes…

Cette grande formation s'inscrit non seulement dans le champ de la musique improvisée européenne en orchestre mais aussi dans la mouvance de la conduction telle qu'a pu, par exemple, la formaliser Butch Morris (ce dernier ne constituant cependant, dans le cas présent, ni une référence ni un point de départ connu ou revendiqué) ; la musique s'y façonne dans l'instant, se révélant au fur et à mesure qu'elle se fait, sculptée par les signes qu'Olivier Benoit (au demeurant guitariste) adresse à l'organisme vivant qui lui fait face. Gestes, regards, mouvements et mimiques : tous les moyens corporels concourent à cette transmission. Le choix de l'interactivité – qui implique précision et latitude, interprétation et altération, allers et retours d'informations – se voit doublé d'une autonomie et d'une responsabilité individuelles qui confèrent toute sa richesse à l'univers déployé et qui font de cet ensemble singulier un espace de recherche bien davantage qu'un orchestre d'improvisation dirigée.

Le vocabulaire gestuel, en extension et raffinement continuel, s'élabore et s'assimile in situ, s'adaptant à l'exigence du conducteur : textures, timbres, durées, motifs, cycles et boucles rythmiques, jeux d'opposition, de stéréo ou de multiphonie (que facilitent la topographie du groupe et le redoublement de l'effectif dans certaines fonctions musicales), sont convoqués dans une forme qui se crée, inventée à tous ses degrés, et où convergent les mouvements à l'énergie ductile qui la réalisent : œuvre ouverte, continue et musique unique.

Rendant compte des recherches conduites ces dernières années et toujours appliquées à une pensée musicale résolue, ces enregistrements montrent l'engagement d'un orchestre contemporain dans une aventure au long cours – du studio au plein air, de la salle de concert à l'émission de radio, du plateau de danse à l'accompagnement de film muet – au plus près des vibrations et grains du son.

Catégories: Résidents

TOC / YOU CAN DANCE (IF YOU WANT)

Muzzix - dim, 10/07/2022 - 21:14

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Le groupe révèle avec ce deuxième album son goût pour la pop improvisée et et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d'expérimentation sonore…

Jouant sur le volume et l'énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu'il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l'écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d'état…

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l'identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l'expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

Produced by Circum-Disc, La Cabine and Muzzix

https://www.circum-disc.com/wp-content/uploads/2012/04/C1101.jpg

Catégories: Résidents

Désarchiver / Travail [Création 2021]

Muzzix - jeu, 07/07/2022 - 14:45

Désarchiver / Travail est une commande de Muzzix au compositeur Jean-Luc Guionnet, avec lequel le collectif collabore depuis une vingtaine d'années. Écrite spécialement pour les Archives nationales du monde du travail à Roubaix, cette œuvre musicale in situ a été composée à partir de documents collectés dans les fonds d'archives et des propriétés acoustiques du bâtiment.

Désarchiver / Travail a été interprétée le 19 novembre aux Archives nationales du monde du travail par un sous-ensemble du Grand Orchestre de Muzzix, accompagné par la comédienne Sonia Fleurance et un ensemble vocal amateur constitué d'une vingtaine d'habitants et habitantes du département du Nord. Les interprètes étaient éclatés dans l'enceinte du bâtiment, invitant le public à déambuler à travers les différents espaces pour se plonger dans la découverte du lieu et de la richesse de ses archives.

Un projet s'inspirant des documents d'archives et de l'analyse acoustique des Archives nationales du monde du travail

Installées depuis 1993 au cœur de Roubaix, dans l'ancienne filature Motte-Bossut, fleuron de l'industrie textile du XIXe siècle, les Archives nationales du monde du travail ont pour mission de collecter, classer, conserver, communiquer et valoriser les archives d'acteurs de la vie économique et professionnelle.

Le travail de Jean-Luc Guionnet y a débuté en avril 2021 par une phase de recherche, de fouille et de collecte dans les fonds y étant conservés. Si cette recherche visait au départ à extraire des documents desquels pourrait se dégager une définition du travail lui-même, la structuration et la richesse des fonds d'archives ont donné une toute autre direction à cette collecte. En effet, la manière dont sont classées les archives, en collection de fonds indépendants plutôt qu'en parcours thématiques ou par ordre alphabétique, a amené le compositeur à trouver et retenir surtout ce qu'il ne cherchait pas. Dans une même boite d'archives, on retrouve par exemple des comptes-rendus de réunions écrits par un ouvrier syndicaliste des années 60 aux côtés d'une collection de lettres de son père, en passant par des notes prises pendant un voyage, quelques poèmes, un livre annoté sur la dactylographie ou encore une liste de courses égarée. Le fil conducteur de la pièce est alors apparu comme une évidence : partager les parcours de vie et témoignages subjectifs voire intimes de travailleurs.

Le compositeur a ensuite étudié le lieu – son architecture, ses espaces – afin d'en déterminer les singularités acoustiques. Cette observation sonore passe avant tout par le calcul des ondes stationnaires – fréquences sonores – propres aux espaces du bâtiment, mais aussi par l'expérimentation et l'écoute des effets que les espaces architecturaux provoquent sur les sons joués, parlés ou chantés (réverbération, atténuation, etc.).

Une composition collaborative impliquant les musiciens, musiciennes et l'ensemble vocal amateur

Ces phases de recherche et d'analyse ont permis à Jean-Luc Guionnet de constituer un corpus de documents, de mots, de phrases et de fréquences sonores qu'il a « désarchivé », c'est-à-dire au sein duquel il a puisé, découpé, recadré et assemblé des éléments jusqu'à en tirer une première trame de la pièce. Mais c'est véritablement au contact de l'ensemble des interprètes, durant les différentes étapes de travail, que la pièce a pu prendre sa forme finale. Les répétitions ont permis en effet aux musiciens et musiciennes, à la comédienne et au chœur de tester des sonorités d'ensemble, des chants indépendants, des effets sonores ou encore des paroles, tout en tenant compte de leur mise en espace et de leur manière de résonner dans les différents espaces du bâtiment. Ces expérimentations ont permis de déterminer collectivement une forme musicale qui combine toutes ces données en une formule sonore à la croisée de la radio, du documentaire et de l'installation.

Une œuvre éclatée dans l'entièreté du bâtiment des Archives nationales du monde du travail

L'œuvre s'étant inspirée de l'entièreté des lieux, à savoir à la fois ses ressources documentaires et son architecture, il était important pour Jean-Luc Guionnet de faire transparaître cette dimension globale dans l'interprétation de l'œuvre. Ainsi, l'éclatement des interprètes dans l'enceinte du bâtiment invite le public à déambuler à travers les différents espaces pour se plonger dans la découverte du lieu et de la richesse de ses archives. Jean-Luc Guionnet envisage cette pièce comme une œuvre qui habite véritablement le lieu et fait (re)vivre les archives par le son.

Concerts et étapes de travail :

19/11/2021 : Création aux Archives nationales du monde du travail - Dans le cadre du temps fort Muzzix & Associés
15/11 au 18/11/2021 : Résidence de création aux Archives nationales du monde du travail
06/10, 02 et 09/11/2021 : Répétitions de l'ensemble vocal amateur
28/09/2021 : Rencontre et travail de recherche avec des étudiants du parcours Archives du Master Histoire de l'Université de Lille
À partir du 1er avril 2021 : Travail de recherche et composition aux Archives nationales du monde du travail

Distribution

Jean-Luc Guionnet (composition), Samuel Carpentier (trombone, voix), Julie Cronier (bandes magnétiques, voix), Barbara Dang (clavier, voix), Sonia Fleurance (comédienne), Martin Granger (clavier, voix), Patrick Guionnet (voix, objets), Yanik Miossec (récitant), Peter Orins (percussions, voix), Christian Pruvost (trompette, voix), Maryline Pruvost (flûtes, voix), Jean-Baptiste Rubin (saxophone, voix), Ensemble vocal composé d'habitants du territoire.

Partenaires

Production Muzzix
Coproduction Les Archives nationales du monde du travail et Travail et Culture
Soutiens financiers La Sacem et la Fondation d'entreprise Syndex
Partenaire Mémoires du Travail

Photos couleur © Gérard Rouy / Photos noir et blanc © Philippe Lenglet





Catégories: Résidents

Création in situ

Muzzix - jeu, 07/07/2022 - 14:45

Il s'agit d'un processus de création qui permet de composer une œuvre à partir des caractéristiques acoustiques d'un lieu et des spécificités liées à sa nature, ses fonctions, son activité, son histoire, ses archives, etc. L'œuvre s'inspire de l'entièreté du lieu dans lequel elle se crée, et cherche au moment de sa création à mettre la totalité du lieu en valeur en invitant à la déambulation à travers les différents espaces. La spécificité de ce concept de création est d'être transposable dans plusieurs lieux comportant des fonds, des collections ou des réserves, mais aussi des architectures et des espaces singuliers (musées, fondations, archives, lieux patrimoniaux, espaces naturels...).

Un procédé d'écriture double

Le travail débute par une phase de recherche, d'étude et de collecte au sein des collections et/ou archives du lieu choisi. Si cette recherche vise au départ à sélectionner des éléments desquels pourrait se dégager un fil rouge, la forme et la richesse de ces derniers peuvent donner une toute autre direction à cette collecte.
Le compositeur ou la compositrice étudie ensuite le lieu, ouvert ou fermé, afin d'en déterminer les singularités acoustiques. Cette observation sonore peut passer par le calcul des ondes stationnaires, mais aussi par l'expérimentation et l'écoute des effets que les espaces architecturaux provoquent sur les sons (réverbération, atténuation...).

Une composition participative

Nous proposons de donner un aspect participatif au processus créatif en y intégrant un chœur de parole constitué de volontaires du territoire (habitants et habitantes de la région, étudiants et étudiantes, élèves de conservatoire...).
C'est véritablement au moment de la rencontre et lors des différentes étapes de travail avec les musiciens, musiciennes et/ou le chœur amateur que la pièce peut prendre sa forme finale. Les répétitions permettent aux interprètes ainsi qu'au compositeur ou à la compositrice de tester des sonorités d'ensemble, des paroles ou des chants indépendants tout en tenant compte de leur mise en espace et de leur manière de résonner dans les différents espaces du lieu. Ces expérimentations permettent de déterminer collectivement une forme musicale qui combine toutes ces données en une formule sonore finale à la croisée de la radio, du documentaire et de l'installation.

Déclinaison de ce projet

Désarchiver/Travail de Jean-Luc Guionnet : écrite spécialement pour les Archives nationales du monde du travail à Roubaix.
En savoir plus sur Désarchiver/Travail

Crédit photos : © Gérard Rouy











Crédit photo : © Muzzix

Catégories: Résidents

Dead Dead Gang

Muzzix - jeu, 30/06/2022 - 15:58
L'origine du projet

Dead Dead Gang est né de l'envie du batteur Peter Orins d'écrire un répertoire musical inspiré du roman Jérusalem d'Alan Moore, paru en 2016.

Véritable récit-monde, démesuré et monumental, par la taille et le temps, ce livre est une expérience en lui-même : celle de l'espace géographique car on se concentre sur une ville examinée sous tous les points de vue ; celle de la dimension temporelle car on traverse plus de 2000 ans d'histoire qui se superposent et s'enchevêtrent ; et finalement celle de ce rapport espace-temps qui finit par transformer la ville en la somme de toutes les villes qu'elle a été depuis sa fondation, et qui n'oublie pas toutes les histoires humaines qui la composent.

Ce projet a eu l'occasion de se développer à l'occasion de plusieurs LUN19h à la malterie en 2022. Le 12 septembre sera la dernière étape de travail avant la création prévue pour le festival Muzzix & Associés 2022.

L'œuvre

Le nom du projet vient du gang des "Enfantômes" : groupe d'enfant-fantômes qui traversent les couches de temps de la ville et que l'on suit dans le roman. Une transcription littérale de l'œuvre en musique n'est évidemment pas possible, ni même souhaitable. Cependant, le livre en lui-même est riche en univers sonores et en diversité de langages et d'influences poétiques. La présence de temps superposés, d'images et présences fantomatiques n'a eu de cesse de fasciner le batteur, qui a ainsi imaginé une construction musicale où se mêlent textes, consignes de jeu et superpositions spatio-temporelles directement issues du roman. Écriture ouverte donc, inspirée du minimalisme mais aussi des nombreuses références musicales sacrées ou populaires du livre, où se mêlent écriture mélodique, base textuelle de diverses consignes, harmonie et rythme, le tout avec une très grande liberté d'interprétation mis en valeur par les personnalités de chaque musicien. La musique, éthérée et étirée, cultive l'ambiguïté sonore et formelle : chansons, bruits, harmonies étranges et fantomatiques, dissolution ou exacerbation du rythme et du silence, lenteur et obsession

Peter Orins (batterie), Maryline Pruvost (voix et harmonium), Barbara Dang (piano), Gordon Pym (objets, électronique)

Trois extraits du projets

Captation du concert à la maltetrie du 30 mai 2022

Crédit : © Philippe Lenglet




Catégories: Résidents

Christian Pruvost - Le UN

Muzzix - jeu, 16/06/2022 - 14:37

Le trompettiste Christian Pruvost jouera à plusieurs reprises le second week-end de juillet 2022 avec le UN (Unité Nodale) dans différents lieux de Montreuil en lien avec les Instants Chavirés.

L'Ensemble UN

Le UN est une société d'improvisation où chaque artiste est engagé dans la réalisation artistique autant que dans l'organisation sociale, non hiérarchique, de l'ensemble. Il regroupe selon les contextes 21 musiciens et musiciennes, 2 cinéastes, 1 plasticien lumière et 1 performer. C'est l'individu et sa pratique qui sont au centre de cette expérimentation en orchestre et non sa dilution dans le collectif. Il nous importe de préserver sa singularité au sein d'une masse
protéiforme sans obstruer l'espace collectif.

Les dates

– Deux soirées de concerts au Théâtre Berthelot (08/07 à 20h) et aux Instants Chavirés (09/07 à 20h)
– Un après-midi de rencontres et de performances dans des lieux associatifs du haut Montreuil : Le Fait Tout, Le Studio Boissière et La Ruffinerie (6 concerts à 15h et 17h, le 09/07)
– Un concert en grand ensemble et en plein air au Fait Tout (le 10/07 à 11h30)
– Une performance / dispositif expérimental en grand ensemble à l'ancienne brasserie Bouchoule dans l'espace d'exposition des Instants Chavirés (le 10/07 entre 17h et 19h).

Plus d'infos sur le site Internet !

Crédits photos : © Philippe Lenglet

Catégories: Résidents